Ce lieu a pour vocation : la broderie, ce qui la favorise mais aussi ce qui peut l’empêcher

 

Je pense qu’il n’y a pas de honte à dire que l’on rencontre des difficultés et c’est pour cette raison qu’il n’y aura plus de projets personnels dans ce domaine pendant quelques mois.

C’est curieusement au moment où les abonnés de mon blog se font plus nombreux et où les « amis » se manifestent qu’une pause s’installe.

Début juillet j’ai voulu descendre un escalier de manière un peu rapide….. J’ai été bien secouée et l’un de mes genoux est tout juste cicatrisé.

Je l'ai déjà évoqué dans le précéent article mais trois semaines plus tard je me suis retrouvée aux urgences de la clinique la plus proche de mon domicile pour demander de l’aide ; une épicondylite aiguë au coude droit était diagnostiquée ou plus simplement : un tennis elbow. Pour quelqu’un qui n’a jamais touché une raquette de tennis c’est un comble….

Quatre semaines de bras en écharpe collé au corps….. Une rééducation inévitable, mais qui sera à peine commencée lorsque je vais me retrouver en clinique, cette fois pour être opérée par un chirurgien rétinien. Un décollement de rétine à problème, surveillé depuis 14 ans et qu’il ne faut plus tarder à  opérer.

Une «convalescence douce » s’en suivra et il faudra attendre 3 mois pour savoir si j’ai récupéré ou pas quelques dixièmes.

J'ai toujours cru au Père Noël (je suis restée une incorrigible enfant) et il ne m'a jamais déçue. Quelques dixièmes récupérés seraient le plus beau des cadeaux.

Tout ce programme sans famille proche ni enfants secourables, mais avec l'aide sans faille de mon mari auquel je suis infiniment reconnaissante.

J’espère que Monsieur Google traduira plus ou moins bien mes propos afin que mes amis de l’étranger se fassent une idée de mes propos.

D’ici là, pas de broderie, mais je visiterai vos sites avec toujours autant de plaisir lorsqu'après l'opération j'aurai le droit de lire ou d'accéder aux écrans.

Il y a quelques années j’avais fermé stupidement mon blog « Migaline » pour d’autres difficultés et je l’ai regretté. Je ne voulais pas recommencer la même erreur (même si nul n’est indispensable).

A tous et toutes je souhaite la poursuite d'un bel été. 

Pensez à vous chouchouter un peu plus qu'à l'ordinaire et prenez  bien soin de vous.

 

Je voulais envoyer des cartes postales de Bretagne où je suis mais écrire lisiblement de la main gauche m'est impossible !

Pardonnez-moi, je vous envoie juste une photo prise ces jours-ci.

 

 

l'Ile Tudy

L'Ile Tudy